Une Belge parmi les candidats présélectionnés pour le Reine Elisabeth de violon

Le Concours musical international Reine Elisabeth de Belgique, consacré cette année au violon, a publié ce mardi la liste des 71 candidats qui ont été admis à la première épreuve publique, qui débutera le 29 avril à Flagey. Quelque 49 femmes et 22 hommes, de 20 nationalités différentes, ont été présélectionnés sur base d’une vidéo qu’ils avaient envoyée. Parmi eux, il y a une jeune Belge de 24 ans.

Sylvia Huang (née en 1994) a d'abord approché le violon avec son père dès l’âge de 3 ans, et c'est essentiellement avec lui qu'elle s'est formée, passant aussi par l'Académie des Arts de la Ville de Bruxelles. En février 2004, elle était lauréate du Concours national de musique "Prix Rotary Breughel", et remportait en novembre de la même année un Premier prix au 40ème Concours national de musique "Belfius Classics".

En avril 2008, elle remportait le Premier prix au Concours national "Lions Musical Competition". De 2009 à 2010, elle jouait dans l’Orchestre des Jeunes de l’Union Européenne, avant de devenir en septembre 2012 l’une des plus jeunes violonistes au sein de l’Orchestre National de Belgique.

Depuis août 2014, Sylvia Huang est membre du Royal Concertgebouw Orchestra d’Amsterdam. Aux Pays-Bas elle forme aussi un ensemble avec trois autres musiciennes : le GoYa Quartet Amsterdam.

Une majorité de candidats asiatiques

Le Concours musical international Reine Elisabeth de Belgique, créé en 1937 par la Reine Elisabeth et le violoniste belge Eugène Ysaÿe, est consacré alternativement au violon, au piano, au chant et depuis 2017 aussi au violoncelle. Il se caractérise notamment par sa longueur, sa difficulté, son prestigieux jury, une œuvre imposée inédite pour soliste et orchestre que les 12 finalistes doivent préparer en une semaine dans l’isolement de la Chapelle musicale à Waterloo et par l’attention soutenue que lui accordent les médias belges (y compris la VRT) et internationaux.

Après l’édition de violoncelle en 2017 et celle de chant en 2018, c’est le violon qui est à nouveau à l’honneur cette année. La Corée et le Japon sont les pays les plus représentés dans la présélection du concours, avec respectivement 16 et 15 candidats. Six Français prendront aussi part au concours. Et la Belge Sylvia Huang.

En tout, 172 candidats, âgés entre 18 et 30 ans, avaient tenté leur chance en envoyant au jury des vidéos les présentant jouant une sonate pour violon seul de J.S. Bach, un caprice de Paganini, une sonate de Mozart, Beethoven ou Schubert, et une œuvre au choix avec accompagnement de piano. Les 71 présélectionnés participeront à la première épreuve à Bruxelles, du 29 avril au 4 mai dans le célèbre Studio 4 du Flagey.

Toutes les informations sur l’édition 2019 peuvent être consultées sur le site internet du Concours Reine Elisabeth.