La Flandre va soutenir un programme d’aide aux réfugiés palestiniens

Le ministre-président flamand Geert Bourgeois (N-VA) a signé mercredi un nouvel accord avec l'UNRWA, l'Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient. La Flandre consacrera 479.000 euros à ce programme venant en aide aux réfugiés palestiniens.

Ce nouvel accord est déjà le troisième du genre et court jusqu'en 2021. "Notre partenariat renouvelé est une reconnaissance claire de la différence cruciale que l'UNRWA fait pour les réfugiés palestiniens vulnérables et pour la stabilité au Moyen-Orient", selon Geert Bourgeois.

La Flandre va par ailleurs allouer 100.000 euros supplémentaires aux réfugiés palestiniens en Syrie. Selon elle, il s'agit d'une des communautés les plus touchées par la guerre. En raison de la grave crise financière de l'UNRWA, ceux-ci n'ont pu compter l'an dernier que sur la moitié de l'aide d'urgence prévue.

"Il est essentiel d'investir dans l'éducation afin d'éviter une génération perdue", estime le ministre-président flamand. "Pour les enfants palestiniens, cela représente une occasion de continuer à espérer et de construire leur avenir. L'éducation est également essentielle pour lutter contre la radicalisation et constitue donc aussi un investissement dans notre propre sécurité."