NICOLAS MAETERLINCK

Les gardiens de la prison de Louvain en grève à la réouverture d’une aile rénovée

Les gardiens de la prison de Louvain (Brabant flamand) sont en grève ce samedi pour protester contre un manque de personnel. La goutte qui a fait déborder le vase est la réouverture de l’aile B dans la prison, qui vient d’être rénovée. Elle peut accueillir 100 détenus, ce qui portera à 400 le nombre total de prisonniers à Leuven-Centraal. Selon les syndicats, il n'y a pas suffisamment de personnel pour garantir un fonctionnement sécurisé de l'établissement.

"Le cadre pour la prison de Louvain prévoit pour l'instant 192 gardiens à temps plein pour 300 détenus, ce qui serait suffisant si tout le monde était là. On ne tient absolument pas compte des absences dûes aux personnes malades ou en congé", explique Hans Lemmens du syndicat socialiste ACOD.

"Il y a en moyenne 17 absents selon la direction mais ce chiffre peut, selon nous, être doublé sans problème." Les syndicats réclament qu'un exercice pratique soit réalisé afin d'évaluer avec précision l'importance des manques.

"Sur base d'une évaluation grossière, j'estime que le cadre devrait être augmenté de 10%. Ce n'est pas seulement nécessaire pour la sécurité mais aussi pour le maintien de l'encadrement en vue de la réintégration", poursuit Hans Lemmens.

La grève a débuté à 6h ce samedi et "sa durée est difficile à prédire", ajoutait encore le syndicaliste. Les syndicats réclament par ailleurs une entrevue avec le cabinet du ministre de la Justice Koen Geens, la direction de la prison et l'administration restant sourdes à leurs exigences.

"Des engagements prévus"

D’après la porte-parole du service public fédéral Justice, Kathleen Van De Vijver, le personnel actuel est suffisant pour mettre en service l’aile rénovée de la prison, et y installer des détenus. Le déménagement interne ne nécessite pas de personnel supplémentaire, du point de vue logistique, estime Van De Vijver.

Elle souligne également que des engagements de nouveaux collaborateurs sont prévus à court terme. Elle indique que des concertations ont eu lieu à plusieurs reprises, y compris vendredi, à propos de l’ouverture de l’aile rénovée. "Elles ont été constructives".

Nicolas Maeterlinck