Sept Belges arrêtés lors de la manifestation violente de gilets jaunes à Paris

Le ministère belge des Affaires Etrangères confirme ce dimanche l’arrestation de sept Belges qui ont pris part samedi à Paris à la manifestation de gilets jaunes qui a été émaillée de violences, de pillages et de destructions. Au total, plus de 230 personnes ont été appréhendées dans la capitale française. Au moins trois des Belges se seraient rendus responsables de vol.

Les Affaires Etrangères ne donnaient pas encore davantage de précisions, ce dimanche midi, sur l’identité des sept Belges appréhendés à Paris. D’après les médias français, certains auraient été arrêtés pour pillage, mais cette information n’a pas encore été confirmée. Il était d'abord question de trois Belges arrêtés, avant que ce chiffre ne passe à sept. 

Sur des images vidéo (ci-dessous), on peut aussi apercevoir un homme portant un drapeau belge sur les épaules qui donne des coups de pieds dans un véhicule de la police parisienne.

Les gilets jaunes organisaient ce samedi leur 18e journée de manifestations dans les rues de diverses villes de France. Ils protestent contre la politique fiscale et sociale du président Emmanuel Macron. Le président a sévèrement condamné les débordements qui ont eu lieu ce samedi à Paris, où des boutiques ont été pillées et incendiées sur les Champs-Elysées et des pavés jetés en direction des forces de l'ordre.

“Ce qu’il s’est passé aujourd’hui sur les Champs-Élysées, ça ne s’appelle plus une manifestation. Ce sont des gens qui veulent détruire la République, au risque de tuer. Tous ceux qui étaient là se sont rendus complices de cela”, déclarait Emmanuel Macron peu avant minuit sur Twitter.

Quelque 237 personnes, dont les Belges, ont été appréhendées samedi à Paris à l’issue des débordements. Le président français a affirmé vouloir prendre rapidement "des décisions fortes, complémentaires" pour que les violences qui ont émaillé l'acte 18 des "gilets jaunes" à Paris "n'adviennent plus". Il s’exprimait lors d'un point de situation à la cellule de crise du ministère de l'Intérieur.

Au total 32.300 personnes se sont mobilisées dans toute la France samedi, selon le ministère de l'Intérieur. D’après le décompte des "gilets jaunes" posté sur Facebook, ils auraient été 230.766 participants.

Chargement lecteur vidéo ...