Mesures de sécurité supplémentaires à Anvers après une série d'explosions

Des contrôles d'identité systématiques, des patrouilles de police supplémentaires et davantage de surveillance par caméra seront mis en place à la suite des faits de violence qui persistent à Anvers. Le parquet a communiqué cette décision après une réunion avec le procureur général, le procureur du Roi, la police locale, la police fédérale et le bourgmestre Bart De Wever (N-VA).

Les riverains du quartier situé autour du parc Spoor Noord à Anvers ont de nouveau été réveillés cette nuit pas une explosion. Depuis deux semaines, plusieurs grenades ont explosé dans le quartier, détruisant les voitures en stationnement. 

"Les enquêtes ont généralement montré qu'il y avait un lien entre ses attaques et le milieu de la drogue. Toutefois es victimes ne sont pas enclines à coopérer à l'enquête, d'une part par crainte de représailles et d'autre part pour ne pas se faire connaître comme suspects", a déclaré le parquet.

Selon le parquet, il s'agit là d'une "caractéristique de cette organisation criminelle, qui n'a pas peur de la violence, mais qui ne coopère pas non plus avec les forces de police. L'intimidation, la tromperie et le recours à la violence pour renforcer sa propre position en sont les caractéristiques.

D’après la journaliste de la VRT Caroline Van den Berghe, depuis 2016 nous en sommes au total à 70 faits qui vont de fusillades à des attaques à la grenade en passant par des incendies criminels. Il y a de grand soupçon que ces faits ont été perpétrés par le milieu de la drogue.
 

Des contrôles d'identité systématiques, des patrouilles de police supplémentaires et davantage de surveillance par caméra

Ces mesures seront prises "pour renforcer le sentiment de sécurité des habitants de ce quartier d'Anvers et pour décourager les criminels de commettre des actes de violence" a déclaré Bart De Wever (N-VA).

Par ces mesures, le bourgmestre dela métropole dit vouloir donner un avertissement clair à certains jeunes. "La voie de la criminalité se termine dans le meilleur des cas en prison. Sinon, cela se termine dans la violence. Celui qui choisit la criminalité s'assure que la vie de tous ceux qui l'aiment sera détruite. Ceux qui optent pour la criminalité choisissent de faire en sorte que leur famille se cachera par peur des bandes rivales. Bat De Wever s'est également adressé aux consommateurs de drogues eux-mêmes. "Les personnes qui utilisent des drogues sont moralement responsables de la criminalité et de la violence".