Nouveaux subsides pour des infrastructures scolaires en Flandre et à Bruxelles

Quelque 26 millions d'euros de subsides supplémentaires ont été octroyés durant les deux premiers mois de cette année par le gouvernement flamand à des projets d'infrastructure scolaire en Régions flamande et bruxelloise. Un bâtiment supplémentaire sera notamment construit à l'école primaire De Vijvers, dans la commune bruxelloise d’Anderlecht.

L’école ‘t Blokje à Wuustwezel (province anversoise) recevra aussi un tout nouveau bâtiment, pour 3,4 millions d’euros, l’école catholique Hast à Hasselt (Limbourg) aura un nouvel atelier pour plus d’un million d’euros, tandis que l’Institut de soins infirmiers Saint-Vincent à Gand (Flandre orientale) sera rénové en profondeur, pour un peu moins d’un million d’euros. A Menin (Flandre occidentale), c’est l’école primaire Blijdhove qui recevra un nouveau hall de sport.

Sur le total des subsides alloués, quelque 1,3 million d'euros est investi en Région bruxelloise et 1,4 million d'euros dans le Brabant flamand.

Quelque 10,6 millions d'euros iront à la province d'Anvers, 5,6 millions d'euros à la Flandre occidentale, 4 millions d'euros à la Flandre orientale et 3 millions d'euros au Limbourg.

"Ces dernières années, on a tenté de rattraper le retard dans la rénovation des bâtiments scolaires en Flandre et à Bruxelles", indiquait la ministre flamande de l’Enseignement, Hilde Crevits (photo principale). "En 2019 aussi, ce mouvement de rattrapage se poursuit. Dans plus de 90% des communes bruxelloises ou flamandes, il y a maintenant une nouvelle école ou un établissement scolaire rénové".