Une minute de silence à la mémoire des victimes des attentats du 22 mars 2016

Trois ans après les attentats perpétrés dans le hall des départs de l’aéroport de Zaventem et dans la station de métro Maelbeek à Bruxelles, la Belgique se souvient ce vendredi des 32 victimes et de leurs proches. Une minute de silence a été respectée vers 10h à Brussels Airport, alors que résonnait une version a capella de la mélodie « Amazing Grace ». Les noms des victimes ont ensuite été cités. A Maelbeek, un mur portant les noms des victimes dans la station de métro a été inauguré.

Les victimes des attentats étaient commémorées en divers endroits ce vendredi matin. Dès 9h dans la station de métro bruxelloise Maelbeek et une demi-heure plus tard dans le hall des départs de Brussels Airport. A 9h55, les noms des 32 victimes ont été cités aux deux endroits touchés par les attaques terroristes il y a exactement trois ans.

A Zaventem, une foule de victimes, de proches de personnes tuées et de citoyens qui voulaient témoigner de leur soutien se sont rassemblés. Des membres des associations de victimes Life 4 Brussels et V-Europe ont déposé des gerbes de fleurs près d’une plaque commémorative.

Un moment de recueillement était également prévu dans le Memorial Garden, au pied de l’œuvre d’art "Flight in Mind" (photo) de l’artiste Olivier Strebelle. Elle trônait dans le hall des départs jusqu’au 22 mars 2016 et a été endommagée pour les explosions. Restaurée, elle a été placée dans ce jardin à la mémoire des victimes.

BELGA

Maelbeek : "N’oubliez jamais"

La cérémonie débutait à 9h dans la station de métro Maelbeek, où s’étaient rassemblées une centaine de personnes. Quelques blessés et proches des victimes ont pris la parole, entre des intermèdes musicaux.

La porte-parole de la société bruxelloise de transport en commun Stib, An Van Hamme, a inauguré un mur portant les noms des victimes (photo), avec cet en-tête : "N’oubliez jamais".

Les attentats ont fait 32 morts et plus de 300 blessés sur les deux sites touchés. Trois ans plus tard, la justice belge a identifié dix suspects, en plus des kamikazes. Il s'agit notamment de Mohamed Abrini, Osama Krayem et Sofien Ayari. Tous sont inculpés pour avoir fourni une aide à la préparation et à l'exécution des deux attaques.

Le parquet fédéral espère pouvoir ouvrir leur procès en 2020. Il devrait durer plus de six mois.

Manneken Pis rend hommage aux victimes

À l'occasion des commémorations des attentats, le Manneken-Pis porte ce vendredi le costume de pompier (photo) qui lui a été offert en 2017 par les pompiers de Bruxelles en souvenir du travail des équipes de secours lors des attentats à l'aéroport de Zaventem et à la station de métro Maelbeek.

Pour rendre hommage aux victimes, une délégation de pompiers-ambulanciers observait une minute de silence devant le Manneken-Pis à 11h.

"Cela fait maintenant trois ans", rappelait le colonel Tanguy du Bus de Warnaffe, officier-chef de service des pompiers de Bruxelles. "Nous avons tourné la page, mais nous gardons ces événements marquants en nous. Ce rituel de commémoration est important pour honorer la mémoire des victimes et continuer d'avancer."

Nicolas Lambert