A Termonde, l’avenue Léopold II rebaptisée avenue Léopold

La commune de Termonde va changer le nom de l’une de ses plus célèbres rues. L’avenue Léopold II devient désormais l’avenue Léopold. Un changement qui se veut symbolique, et qui a été effectué suite à la demande d’une conseillère communale du parti d’extrême droite, Vlaams Belang.

La première école à avoir pratiqué l’immersion en Belgique est l’Athénée Léonie de Waha à Liège,  il y a tout juste 30 ans. Elle fut suivie par une école de Mouscron (Hainaut) puis de Frasnes-lez-Anvaing (Hainaut). Aujourd’hui on trouve des écoles en immersion dans toute la Wallonie, et bien sûr dans les 19 communes de la région de Bruxelles.

Le décret qui réglemente ce type d'enseignement a été voté en 1997, puis modifié en 2007, en Fédération Wallonie-Bruxelles. Ces dernières années, le nombre d'écoles en immersion n'a cessé d'augmenter et s'élève aujourd'hui à plus de 200. Il n’existe toutefois pas de chiffres sur le nombre d’élèves suivant ce programme.

"Le roi Léopold II trône à la 4e place dans la liste mondiale des meurtriers de masse", avance Barbara Pas. "Si l’on place le nombre de meurtres par rapport au nombre d’habitants, il figure même en numéro 1. On comptait à l’époque deux morts congolais par résident belge", estime-t-elle encore.

Aux yeux de la conseillère communale du Vlaams Belang, il est aujourd’hui inadmissible d’avoir encore des rues portant le nom de meurtriers de masse tels que Léopold II, Staline, Hitler ou Mao.

Si la décision politique a été entérinée à Termonde, la procédure administrative ne sera officiellement démarrée qu’après les élections du 26 mai.