"Il n’y a pas de nous contre eux": plusieurs milliers de personnes défilent à Bruxelles contre le racisme

Ils étaient plusieurs milliers à s'être rassemblés à la gare du Nord à Bruxelles ce dimanche en début d’après-midi pour dénoncer les actes racistes et rappeler les valeurs de solidarité, essentielles à la vie en société. La police a comptabilisé 3.850 manifestants. Les organisateurs en ont pour leur part dénombré 8.000.

Sur le coup de 14h00, les manifestants ont entamé une marche en direction du Mont des Arts dans le centre de Bruxelles, avant de se diriger vers la place du Jeu de Balle, le quartier populaire de la capitale. Les manifestants ont scandé "solidarité avec les peuples du monde entier", "stop discriminatie", "de la haine, y'en a marre. Des racistes, y'en a marre. Des fascistes, y'en a marre. Des terroristes, y'en a marre".

Des associations mais aussi des partis politiques étaient représentés par de nombreux membres à cette manifestation contre le racisme.

Organisée par la "Platform 21/03" pour la deuxième année consécutive, la manifestation a pour but de rappeler, alors que la journée internationale contre le racisme et la discrimination a eu lieu jeudi 21 mars, que les agressions racistes sont encore bien trop souvent le lot quotidien de nombreuses personnes.

"Le racisme reste très présent au niveau structurel ou au niveau des discours et c'est de nature à diviser plutôt qu'à unir", a déclaré Esther Kouablan, directrice du Mouvement contre le Racisme, l'Antisémitisme et la Xénophobie (MRAX). "Notre action vise à faire en sorte qu'on soit dans un processus d'inclusion plutôt que dans un processus d'exclusion".

"Nous commémorons aussi les victimes de la haine et de la terreur, à Bruxelles et ailleurs", a souligné de son côté la Platform 21/03. "La terreur veut ériger des murs, diviser la société en deux camps, le ‘nous’ contre ‘eux’, et nous ne la laisserons pas faire".