Des mesures préventives contre les attaques de loups

Le ministre flamand responsable de la Nature et de l'Agriculture, Koen Van den Heuvel, a prévu des mesures préventives pour des éleveurs dont les animaux pourraient subir des attaques de loups. Récemment, plusieurs animaux ont encore été retrouvés morts en Flandre, portant des traces de morsures.

La prévention des dommages causés par des loups a reçu un coup de pouce des autorités flamandes qui vont subventionner une série de mesures préventives. Des investissements passés pourront être subsidiés s'ils remplissent les conditions.

Ce nouveau règlement doit être prêt pour début avril. Les éleveurs qui équipent leur terrain d'un enclos contre les loups pourront récupérer 80% de leurs investissements. Les subsides seront disponibles dans les localités où la présence du loup est avérée.

Plusieurs communes flamandes sont considérées à risques, à savoir Balen, Beringen, Bocholt, Bree, Dessel, Dilsen-Stokkem, Geel, Ham, Hamont-Achel, Hechtel-Eksel, Houthalen-Helchteren, Kinrooi, Lanaken, Leopoldsburg, Lommel, Maaseik, Maasmechelen, Meerhout, Mol, Oudsbergen, Peer, Pelt, Zonhoven et Zutendaal.