Sanne Dirx est la première "Sommelière de l’année"

La jeune femme de 28 ans (photo), qui travaille au restaurant Cuchara de Lommel (Limbourg), a été élue "Sommelier of the Year". C’est la première fois que ce titre national - qui fête ses 10 ans d’existence - est attribué à une femme. Elle partage ce titre avec Antoine Dubois de l'Hostellerie Gilain de Sorinnes qui a obtenu le même nombre de points.

Les meilleurs sommeliers de toutes les provinces du pays ont participé à ce concours. Sanne Dirx a choisi des vins blancs de Moselle du Riesling Kabinett Trocken van Selbach Osten qu'elle a accompagnés d'un sashimi de bar avec boulgour, miso et gingembre.

"Dans sa démarche, elle a clairement opté pour de la fraîcheur avec une touche acidulée pour le poisson tandis que le caractère floral souligne subtilement l'umami du miso et la force du gingembre", a souligné le jury.

Parallèlement, le sommelier Antoine Dubois, 29 ans, a aussi été élu sommelier de l'année à Sorinnes (Namur). Il a présenté le même vin avec une aile de raie servie froide et une mousseline de crevettes ainsi qu'une vinaigrette de fruits de mer. "La légèreté est garantie sur l'assiette et l'aile, riche, grasse se pare d'un ajout subtil", explique le jury.

Les nouveaux lauréats ne pourront pas participer à l'élection l'an prochain mais rejoignent le club honorifique de "Sommelier Best of Belgium".

"Il faut soi-même trouver cela bon"

Sanne Dirx est ravie de la distinction qu’elle vient de remporter. Quel est donc son secret ? "Il est important de trouver soi-même bon ce que l’on sert comme vin, cela permet d’avoir une bonne et belle histoire à raconter". Il faut aussi goûter beaucoup de vins. "Car ils doivent se marier avec les mets".

Lorsqu’elle présente un vin à une table, Sanne Dirx explique volontiers pourquoi elle l’a choisi et pourquoi il va avec le repas. Cela ne prend pas beaucoup de temps. "S’il s’agit d’un véritable amateur, nous poursuivons la conversation, mais si quelqu’un veut tout simplement déguster le vin, nous restons assez brefs"".

La sommelière de Lommel est la première femme à recevoir le titre de Sommelier de l’année. "J’ai moi aussi été surprise. Il semblerait que ce soit tout de même un monde d’hommes. Mais les femmes ont un meilleur odorat et un meilleur goût, disent-ils parfois, et il y a de bonnes sommelières. Les hommes ont sans doute davantage de don pour transmettre leur amour du vin".