VRT NWS aide les jeunes à démasquer les "fake news"

Un nombre croissant de personnalités célèbres sont victimes de la diffusion de fausses informations, photos ou vidéos à leur égard via l’internet. De plus en plus souvent, des nouvelles sont manipulées et postées sur les réseaux sociaux pour influencer les résultats des élections, notamment. C’est la raison pour laquelle le Parlement flamand et la rédaction de l’information de la radio-télévision publique flamande VRT lancent un projet éducatif pour informer écoliers et étudiants sur la politique et la démocratie et les aider à reconnaître les informations fiables et celles qui sont "trafiquées". Avec l’aide du centre flamand Mediawijs, de l’école supérieure Artevelde et de l’Institut de micro-électronique et composants (IMEC) de Louvain, VRT NWS vient de lancer une EDUbox "fake news".

Avec l’aide de l’EDUbox Nepnieuws, les élèves de l’école secondaire deviennent de véritables détectives qui tentent de démasquer de fausses informations. La boite éducative les y aide au moyen de fiches et de missions, liées à un volet digital sur VRT.be, YouTube et Instagram et du matériel photo ou vidéo adapté aux jeunes.

Par le biais de petits films, des journalistes de la VRT (photo: Ivan De Vadder) indiquent aussi aux élèves comment ils vérifient la véracité d’images ou d’informations à la rédaction. VRT NWS souligne que la désinformation et les fausses informations sont omniprésentes à l’heure actuelle et qu’il n’est pas toujours facile de les détecter.

Une étude réalisée par l’école supérieure Artevelde en 2018 auprès de jeunes âgés de 15 à 24 ans a révélé que ces derniers ne s’en rendent pas facilement compte. Seuls 3% des jeunes interrogés sont parvenus à évaluer correctement six nouvelles d’actualité comme "vraies" ou "fausses". Ils se baseraient trop souvent sur leur logique personnelle, leurs connaissances de base ou leur intuition pour évaluer la véracité d’une information. "C’est justement ce qui est dangereux, car chacun a ses propres préjugés, sa vision du monde personnelle", indiquent les initiateurs du projet éducatif.

Deux autres EDUbox aussi proposées

A l’approche des élections fédérales, régionales et européennes du 26 mai, une EDUbox "Démocratie" a également été lancée. Tout comme une boite éducative sur les "Données dans la presse". Une quatrième boite, consacrée à l’intelligence artificielle, doit paraître à l’automne prochain.

Les trois EDUbox existantes (Data in de pers, Democratie et Nepnieuws) peuvent être commandées par les enseignants via le lien mediawijs.be/eduboxnepnieuws.