"La Princesse Particulière": un film animé sur la tolérance et la diversité lancé par la Belgian Pride

La Belgian Pride reviendra le 18 mai à Bruxelles pour porter haut les couleurs de la diversité. Cette année, la manifestation aura pour thème "l'intersectionnalité", une façon de mettre en lumière et dénoncer ce que subissent les personnes victimes de discriminations multiples. A cette occasion, un court-métrage d’animation a été réalisé. Il s’agit d’un conte sur une princesse qui, à cause de ses "particularités", n’est pas acceptée par la société.

Avec le thème de l'intersectionnalité, une théorie qui désigne l'entremêlement de systèmes d'oppression en sociologie, la Belgian Pride veut dénoncer ce que vivent les personnes victimes de discriminations liées à la fois à leur couleur de peau, leur genre, leur religion, leur préférence sexuelle ou encore leur handicap.

Un film d'animation relayé sur les réseaux sociaux en explique les principaux ressorts. Intitulé "La Princesse Particulière", il raconte l'histoire d'une princesse exclue pour ses "particularités". "Concrètement, c’est l’histoire d’une femme, noire, bisexuelle et atteinte d’un handicap. Le conte explique comment la princesse gère cela", souligne le coordinateur de la Belgian Pride, Elio De Bolle.

"L'identité d'une personne consiste en bien plus que la couleur de peau, l'orientation sexuelle, le genre, la religion, le handicap ou l'âge", rappellent encore les organisateurs. "Chaque personne est unique et a le droit d'avoir sa place dans la société, sans discrimination aucune, pour quelque motif que ce soit".

Le cortège, qui attire chaque année des dizaines de milliers de personnes dans les rues de la capitale, arpentera les rues du centre-ville le 18 mai à partir de 14h30. L'année dernière, quelque 70 délégations y avaient participé.

Découvrez le film d’animation ci-dessous :