Fracture du pénis d’un taureau, l’éleveur réclame 4.000 euros au SMUR

Un éleveur de Houthulst, en Flandre occidentale réclame 4000 euros de dédommagement à l’hélicoptère du SMUR (Service Mobile d'Urgence et de Réanimation), MUG en néerlandais. Cet hélicoptère avait atterri dans la prairie de l’agriculteur ce qui a fortement effrayé le taureau en plein accouplement.

L’hélicoptère avait dû atterrir dans la prairie de l'agriculteur suite à une urgence médicale. Cet atterrissage a eu lieu au moment où le taureau reproducteur était en pleine action.

"Le taureau a fait un faux mouvement à cause du bruit et s'est fracturé le pénis pendant l'accouplement ", a expliqué l'avocat Thomas Bailleul.

L'agriculteur réclame à présent la somme de 4 000 euros à l'hélicoptère du SMUR. C'est le prix qu'il avait déboursé pour son taureau. L'avocat demande à la compagnie d'assurance de l'hélicoptère du SMUR de prendre position. Quant au taureau, il sera envoyé à l'abattoir.