2018 s’avère un grand cru pour la production viticole belge

L’an dernier, la production viticole belge s'est élevée à 1,962 million de litres de vin, soit deux fois plus qu'en 2017. C’est ce qu’a annoncé ce mercredi le ministre fédéral de l'Économie, Kris Peeters.

La production viticole belge avait atteint un premier record en 2015, à quelque 1.025.499 litres, avant de retomber à 753.030 litres en 2016 à la suite de conditions météorologiques défavorables. L'année suivante, la production avait à nouveau augmenté de 25% pour atteindre 947.000 litres, malgré le temps glacial du mois d'avril.

L'an passé, un nouveau record a été enregistré, avec 1.961.558 litres de vin produits, dont 1.004.453 litres en Wallonie et 957.105 litres en Flandre. Le vin blanc reste le vin le plus produit en Belgique (783.867 litres), suivi du vin mousseux (780.739 litres), du vin rouge (337.390 litres) et du rosé (59.562 litres).

Enfin, le nombre de viticulteurs belges est passé de 96 en 2014 à 134 en 2018, la surface consacrée à la viticulture ayant quant à elle augmenté de 192 hectares en 2014 à 383 hectares l'an passé.

"L'été chaud de 2018 a été un problème pour de nombreux agriculteurs, mais en viticulture, la récolte a été particulièrement bonne", s'est réjoui le ministre Kris Peeters en vantant également "la qualité des vins belges, dont bon nombre sont reconnus par le biais des différentes Appellations d'origine et Indications géographiques protégées (AOP et IGP)".

© Godong/UIG - creative.belgaimage.be