Une formation gratuite de tailleur de diamants proposée à Anvers

Le secteur anversois du diamant est en permanence à la recherche de tailleurs de pierres précieuses. A tel point que les candidats qui réussissent leurs examens d’admission pourront maintenant recevoir gratuitement une formation. Cette initiative émane de la collaboration entre la ville d’Anvers, l’office flamand pour l’emploi et la formation VDAB et l’industrie diamantaire. Au terme d’une formation de trois mois et d’un stage de six mois, les nouvelles recrues peuvent commencer à travailler dans une entreprise.

"Les pierres les plus grosses et les plus exceptionnelles sont encore toujours envoyées à Anvers pour y être taillées", explique Margaux Donckier de l’Antwerpen World Diamond Center. "Nous sommes parvenus à développer une technologie qui automatise 90% du processus de taille. Mais la finition doit encore toujours être faite à la main".

Cette finition manuelle donne au diamant tout son éclat. C’est la raison pour laquelle l’industrie diamantaire anversoise a besoin de tailleurs. "Il y avait beaucoup de candidats à cette formation. C’est pourquoi nous avons organisé des examens d’admission. Les candidats ont été testés pour leur vision en trois dimensions, leur habileté et leur précision".

A la suite d’une série d’épreuves de sélection, huit candidats qui ont été retenus débuteront mardi leur formation. A l’heure actuelle, 400 tailleurs de diamants sont actifs dans la métropole portuaire. Mais nombre d’entre eux approchent de l’âge de la pension.

"L’idée est d’organiser ce cours sur base annuelle. Nous ne sélectionnons pas davantage de candidats que le nombre actuel d’emplois vacants. Afin de leur permettre d’avoir la certitude d’un emploi ", conclut Margaux Donckier.