Pour le SP.A, "il faut que le progrès bénéficie à tout le monde"

Le SP.A se présente aux élections du 26 mai avec le slogan "La garantie pour tous". Pour le président du parti, John Crombez, il ne faut plus que ce soient toujours les mêmes qui soient épargnés et les mêmes qui doivent toujours payer. C’est ce qu’il a déclaré samedi, devant ses militants, lors du lancement de sa campagne à Gand.

"Les gens s'inquiètent", estime John Crombez ,"de toutes ces factures qu’ils ne parviennent plus à payer, du montant de leur pension et des soins médicaux dont ils auront besoin". C'est pourquoi les socialistes flamands exigent plus de garanties, des garanties d’emplois rémunérés, de factures abordables et de bonnes pensions.

"Pourquoi faire tant d'efforts tous les jours alors que votre travail ne rapporte plus rien ? Pourquoi payer des impôts alors que nos soins de santé et notre enseignement souffrent par manque de moyens et de personnel ? Pourquoi cotiser toute votre vie alors que vous allez devoir vous contenter d’une trop petite pension ou être sur une liste d'attente quand vous aurez besoin de soins ?"

"Ce n’est pas normal" ajoute John Crombez. "Il faut arrêter de toujours faire payer les mêmes personnes et épargner les autres. Nous faisons de la politique parce que bénéficier d’une bonne qualité de vie ne devrait pas être réservée à un petit groupe. Parce que nous croyons que tout le monde doit bénéficier des mêmes garanties."

Les socialistes flamands ont fait une série de propositions qui ont été calculées par le Bureau du plan. "Une pension minimum de 1 500 euros après 42 ans de travail ? Abordable et réalisable. Un salaire pour les travailleurs d’au moins 1 500 euros par mois ? Abordable et réalisable. La fin des listes d'attente dans le secteur de la santé ? "Abordable et réalisable."

La garantie : c'est le mot clé pour le SP.A. "La garantie de pouvoir payer ses factures et de bénéficier d’un salaire en fonction du travail accompli. La garantie de bénéficier des meilleurs soins de santé et d’une bonne pension", affirme John Crombez : "Avec SP.A, tout le monde doit pouvoir en bénéficier, sinon ce sera sans nous !"