Expérience au zoo d’Anvers : un jeu de lumières aide les manchots à trouver l’âme sœur

Le zoo anversois va aider ses manchots royaux à trouver des partenaires avec lesquels se reproduire grâce à un jeu de lumières spécifique qui leur permettra de mieux discerner les couleurs vives qu'ils arborent sur leur bec et qui déterminent l'attirance sexuelle envers l'autre sexe. Il s'agirait d'une première en Europe, une expérience qualifiée d’unique par le zoo.

Ce "jeu de lumières" est, selon le zoo, un moyen de refléter le plus fidèlement possible l'habitat naturel des manchots royaux. Tout au long de l'année, des lampes spécifiques reproduisent déjà le cycle de lumière qui caractérise la région subarctique (bien différent du cycle de lumière en Belgique) et influe sur le comportement de reproduction des oiseaux.

Mais à la suite d’une recherche scientifique, le zoo sera le premier en Europe à utiliser une technologie de lumière encore assez unique. Il s’agit des lampes à plasma LEP, qui possèdent un spectre particulièrement large. Elles diffuseront notamment des rayons ultraviolets destinés à faire ressortir les couleurs vives que les manchots arborent sur leur bec et qui déterminent l'attirance sexuelle envers l'autre sexe.

"Cela permet aux manchots de recevoir des informations supplémentaires sur leur partenaire potentiel", indiquait Jan Dams, du zoo d'Anvers. "Pour choisir leur partenaire, les pingouins regardent si ses plumes brillent, si ses yeux sont clairs, si les rayons UV se reflètent sur son bec. Nous espérons que cela conduira à des meilleures chances d’élevage pour cette espèce menacée de disparition qui se reproduit difficilement".

D’après le zoo anversois, les rayons ultraviolets ne sont pas perceptibles à l'œil nu. Les visiteurs ne verront donc aucune différence sur le bec des oiseaux.