Les producteurs de fruits devraient être indemnisés plus rapidement

Le gouvernement flamand dédommagera de façon accélérée les producteurs de fruits pour les gelées de l’an dernier qui ont endommagé les récoltes. C’est ce qu’a indiqué vendredi le ministre flamand de l’Agriculture, Koen Van den Heuvel (CD&V, photo), lors d’une visite dans la localité limbourgeoise de Saint-Trond.

Le ministre souhaite alléger ainsi les charges financières des cultivateurs du secteur fruitier, touchés non seulement par les intempéries mais aussi par l’embargo russe sur leurs produits. Koen Van den Heuvel annonce également que les demandes d’investissements introduites par des producteurs de fruits seront traitées plus rapidement à l’avenir.

Et puis la Flandre lancera une campagne de promotion des pommes et poires du terroir. Ce sont avant tout ces deux fruits qui ont été touchés par l’embargo et voient leurs prix de vente baisser. A tel point qu’ils ne permettent plus aux fruiticulteurs de couvrir leurs frais de production.

Au début de cette semaine, le ministre fédéral de l’Agriculture, Denis Ducarme, a reconnu les secteurs de la viande bovine, des pommes et des poires comme secteurs en crise. Un report ou une dispense de paiement des cotisations sociales sera dès lors proposé aux agriculteurs concernés.