De la sauce bolognaise vendue pour "Kom op tegen Kanker" impropre à la consommation

L’asbl malinoise "Prinses Harte" a vendu 420 litres de sauce bolognaise qu’elle avait préparée au profit de l’association "Kom op tegen Kanker". La préparation avait été faite à base de viande hachée rappelée samedi par le groupe Colruyt en raison de la présence de bactérie E.Coli.

420 pots d’un litre ont été remplis de sauce bolognaise dans une cuisine industrielle de Muizen près de Malines. Cette sauce avait été préparée par des bénévoles de l'asbl "Prinses Harte" et vendue au profit de l'association contre le cancer "Kom op tegen Kanker". Environ 250 clients ont acheté un ou plusieurs de ces pots. Il leur a été demandé de les jeter car ils contiennent de la viande hachée potentiellement contaminée.

Le groupe de grande distribution Colruyt a annoncé samedi rappeler du rosbif cuit, de la viande de bœuf fraîche et des préparations à base de viande de bœuf hachée en raison de la présence de la bactérie E. coli STEC. Lors d'un contrôle interne chez le fournisseur "Viande De Liège", la présence de la bactérie E. coli STEC a été confirmée dans une partie des produits à base de viande de bœuf.

A titre préventif, Colruyt a donc décidé, en accord avec l'Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca), de retirer tous les produits concernés de la vente.

Toutes les personnes qui ont acheté cette sauce bolognaise potentiellement contaminée vont recevoir un courriel leur demandant de ne pas consommer ce produit et de le jeter. Mais certains clients ont apparemment déjà consommé cette sauce. Les clients ont également été averti via Facebook. Les personnes qui ont acheté cette sauce seront remboursés.

Prinses Harte réclame des dommages et intérêts

Mais l'association sans but lucratif "Prinses Harte" a l'intention de réclamer des dommages et intérêts à Colruyt. "Plus que le coût de la viande hachée, Johan Muyldermans (photo) espère que Colruyt prendra à sa charge les frais de départ de l’équipe cycliste qui doit parcourir 1000 kilomètres dans le cadre de "Kom op tegen Kanker." De nombreuses personnes s’étaient portées volontaires pour cette action et avaient même pris congé.

L’organisation Prinses Harte distribue des colis aux enfants atteints du cancer et qui doivent rester longtemps hospitalisés. Cette asbl dispose également d'une équipe de cyclistes qui parcourt 1 000 kilomètres à vélo au profit de "Kom op tegen Kanker".

Les symptômes possibles d'une intoxication causée par la bactérie E. coli sont: diarrhées, crampes abdominales et nausées, accompagnées de fièvre ou non. Ces symptômes se manifestent dans un délai d'1 semaine après la consommation de l'aliment contaminé. Le risque d'infection est plus élevé chez les personnes âgées, les enfants, les femmes enceintes et les personnes immunodéprimées.