1 enfant sur 9 grandit en Belgique dans une famille où personne ne travaille

Un enfant sur neuf en Belgique grandit dans une famille ne disposant pas de revenus issus du travail. Notre pays est, en ce domaine, le mauvais élève de l'Union européenne selon les statistiques européennes d'Eurostat, évoquées dans De Morgen lundi.

Au moins 11,8% des enfants belges vivent dans un ménage où personne ne travaille. Ce sont des familles en situation précaire, qui bénéficient bien de revenus sociaux mais qui demeurent sous le seuil de pauvreté.

Cela a pour conséquence que huit enfants sur dix grandissant dans de telles familles risquent de continuer à vivre dans la pauvreté.

La Belgique est le mauvais élève de l'Union européenne en ce qui concerne la proportion d'enfants dans des ménages sans revenus du travail. Elle est précédée par la France, l'Irlande, le Royaume-Uni et la Bulgarie en fin de classement. En 2014, au début du gouvernement de Charles Michel, quatre de ces cinq pays présentaient des statistiques pires que celles de la Belgique, mais depuis lors le pays a dégringolé dans le classement.

En 2013, la Bulgarie comptait plus de 16% d'enfants qui ont grandi dans une famille sans revenus issus du travail. En Irlande, ce pourcentage était de près de 18 %. Mais ces pays sont parvenus à rattraper la Belgique et même à la dépasser.