Nicolas Maeterlinck

Une organisation criminelle démantelée : 30 personnes interpellées

Des perquisitions ont eu lieu ce mardi matin dans 200 endroits différents notamment à Bruxelles, Anderlecht, Asse et Charleroi. 30 personnes ont été interpellées. Il s’agissait de la plus grande opération de police depuis 20 ans : 1.200 agents y ont participé.

"Il s'agit principalement de malversations présumées liées à la vente de véhicules sur Internet", a précisé le parquet.

"Les victimes ont parfois subi des menaces ou même des actes violents." Les suspects ont été mis à la disposition du juge d'instruction. Le mode opératoire des malfrats variait peu: ceux-ci contactaient des personnes désireuses de vendre leur véhicule et leur faisaient une offre. Ils ne chicanaient pas sur le prix et réglaient la somme due via une application pour smartphone, ou exhibaient une fausse preuve de paiement par virement. Ce n'est que plusieurs jours après la transaction que les victimes se rendaient compte de la supercherie, ne voyant pas l'argent arriver sur leurs comptes.

Les escrocs s'étaient pour leur part déjà évanouis dans la nature et les véhicules avaient été envoyés à l'étranger. La plupart des suspects seraient originaires d'Europe de l'est.

Il s'agit de l'une des plus grandes opérations policières menées au cours de ces 20 dernières années, selon le parquet. Près de 1.200 agents issus des polices fédérale et locales ont été mobilisés, dirigés par la police judiciaire fédérale de Bruxelles.

Des drones et deux hélicoptères ont également été utilisés. La gendarmerie française s'est en outre déployée autour de sept sites situés à proximité de la frontière belge. Le parquet fédéral organisera une conférence de presse dans ses locaux demain/mercredi à 17h00 pour plus de précisions.