SP.A et PS veulent gouverner ensemble, dans une coalition "aussi progressiste que possible"

C’est ce qu’ont déclaré John Crombez (SP.A) et Paul Magnette (PS) ce mardi à Ostende, où ils s’étaient retrouvés pour mener campagne en faisant du porte à porte (photo). Ils ont discuté avec des habitants de leurs soucis et répondu à leurs questions. John Crombez, président du parti socialiste flamand, est tête de la liste SP.A en Flandre occidentale pour la Chambre. Quant à Paul Magnette, bourgmestre de Charleroi, il tire la liste PS pour les élections européennes.


Crombez et Magnette avaient uni leurs forces, mardi, pour tenter de convaincre les habitants d’Ostende de voter pour le SP.A. "A l’heure actuelle, il y a peu de différences entre le PS et le SP.A. Nous avons les mêmes points à l’agenda. Je viens donc à Ostende pour soutenir mes amis du SP.A et les gens y réagissent avec beaucoup de gentillesse. Les habitants sont contents qu’on les écoute", indiquait Paul Magnette.

D’après les deux personnalités socialistes, ce sont les mêmes inquiétudes qui prédominent en Wallonie et en Flandre. Les deux partis veulent avant tout introduire une pension minimale de 1.500 euros. Des salaires accrus et une sécurité sociale renforcée figurent également à leur agenda. "Il est donc mieux que nous nous associons", estime Magnette.

"Nous espérons que les deux partis socialistes siègeront au gouvernement fédéral après le scrutin du 26 mai", confirmait Crombez. "Si nous voulons réaliser certaines choses, nous aurons besoin l’un de l’autre". Le président du SP.A avait déjà exprimé sa préférence pour Magnette au poste de Premier ministre.

"Nous espérons devenir la première famille politique en Belgique après le 26 mai", renchérissait Paul Magnette. "Si c’est le cas, nous parlerons avec d’autres partis, afin de former la coalition la plus progressiste possible". Pour le bourgmestre carolorégien il n’est pas question que le PS siège sans le SP.A au fédéral. "J’ai déjà été au gouvernement sans le SP.A, et ce n’était pas une bonne expérience", indiquait Magnette, faisant allusion aux gouvernements Leterme et Van Rompuy.

Et John Crombez de déclarer : "Si nous avons réellement pu changer certaines choses ces dernières années, c’est grâce à nos forces communes. Nous fêtons 75 ans de sécurité sociale. Cà c’est le PS et le SP.A. Nous l’avons fait ensemble. Nous avons construit et défendu une sécurité sociale et des pensions en Belgique, pour en faire l’un des plus beaux modèles au monde".

John Crombez (à g.) et Paul Magnette (à dr.) à Ostende