Le secteur biotechnologique belge est leader en Europe

L'année qui vient de s'écouler aura été bonne pour les entreprises biotechnologiques belges, et principalement pour celles cotées en Bourse, si l’on en croit les chiffres de KBC Securities publiés mercredi à l'occasion du "State of the Union" de flanders.bio - une organisation indépendante rassemblant 350 membres du secteur de la biotech et basée en Flandre. Malgré la sortie de Bourse des performantes Ablynx et TiGenix, qui ont été rachetées, la valeur boursière des biotechs belges a augmenté de 12,5%, passant ainsi à 27 milliards d'euros.

La Belgique continue à renforcer sa position de leader des biotechs en Europe puisque les entreprises biotechnologiques belges "représentent aujourd'hui 23% de la valeur boursière totale de toutes les entreprises biotechs publiques européennes".

Au 31 mars dernier, la Belgique était la mieux représentée dans cette catégorie, suivie du Danemark (20%), de l'Espagne (14%) et de la France (13%), selon KBC Securities, fournisseur de services financiers. Et la confiance peut être de mise pour la suite, puisque "plus de 10 produits fabriqués par plus de cinq entreprises belges cotées en Bourse sont en phase finale de test sur l'homme".

Les bons résultats boursiers des entreprises biotechnologiques sont principalement attribuables à quelques gros acteurs du secteur, à savoir Galapagos, Argenx (photo ci-dessous) et UCB. En effet, les plus petites entreprises (dont la valeur est inférieure à un milliard d'euros) "ont vu leur valeur marchande totale reculer, depuis fin avril 2018, de quelque 0,6 milliard d'euros".