Veillée à la mémoire de Julie Van Espen à Schilde

Une veillée était organisée ce samedi matin à Schilde (province anversoise), la commune où résidait l’étudiante de 23 ans assassinée il y a une semaine alors qu’elle voulait rejoindre à vélo des amies au centre d’Anvers. Les habitants sont en colère, mais aussi inquiets pour l’avenir.

Dans le centre pour jeunes JoNaS de Schilde, des habitants de la commune de Julie Van Espen et sa famille se sont rassemblés ce samedi matin. Sur un arbre, ils pouvaient accrocher des messages à l’attention de la jeune défunte et de ses proches. Cet arbre devait ensuite être remis aux parents de l’étudiante assassinée.

La veillée s’est déroulée dans le recueillement. Une centaine de personnes ont laissé un message sur l’arbre. La commune met également toujours un registre de condoléances à la disposition de la population.

L’administration de Schilde avait pris l’initiative de ce moment de recueillement après s’être rendue compte que beaucoup de jeunes et leurs parents se posent des questions à la suite des tragiques événements. "Que faire maintenant ?", se demandent les gens. « Il y a un sentiment d’insécurité au sein de la population, mais aussi une colère des habitants. Je pense que ceci peut être un moment purificateur », indiquait le bourgmestre Dirk Bauwens.

Le centre JoNaS offrira encore pendant quelques semaines un soutien à toute personne qui a besoin de réconfort.