Nicolas Maeterlinck

Anvers : 15.000 participants à la marche silencieuse contre les violences sexuelles

D’après le premier bilan de la police, quelque 15.000 personnes participaient ce dimanche après-midi à Anvers à la marche silencieuse contre les violences sexuelles et toutes les autres formes de violence. Une marche de recueillement et de protestation organisée après la mort de Julie Van Espen, cette étudiante de 23 ans originaire de Schilde tuée samedi dernier par un violeur récidiviste en aveux alors qu’elle se rendait à vélo au centre d’Anvers.

La marche s'est élancée vers 14h de la Koningin Astridplein et a parcouru une partie du centre-ville anversois pour se terminer sur la Steenplein, où un moment de recueillement était prévu pour toutes les victimes de violences, parmi lesquelles Julie Van Espen, tuée le week-end dernier dans la région d'Anvers.

Les premières estimations de la police avaient fait état 8.000 puis de plus de 10.000 participants. Mais ils étaient finalement plus de 15.000. La police décidait donc de modifier le parcours initial de la marche, en raison de l’affluence, et l’annonçait via les réseaux sociaux.

Trois amies de Julie Van Espen ont pris l'initiative d'organiser cette marche de protestation contre toutes les formes de violences et contre les violences sexuelles en particulier. Elles ont brièvement pris la parole à la fin, du parcours, exprimant notamment leur satisfaction de voir autant de participants. "Cela démontre que, même en silence, on peut émettre un signal clair", indiquait Charlotte Ruytjens.

"Nous espérons que des personnes, des moyens et du temps seront impliqués à l’avenir dans la lutte contre les violences sexuelles. Pour en faire une priorité, sans stigmatiser", souhaitait Eline Van Hooydonck.

Un autre hommage a été rendu à l'étudiante ce dimanche dans la ville portuaire. Une minute de silence a été respectée avant le début du match de play-off 1 entre l'Antwerp et Anderlecht, avant qu'une bannière noire "Rust zacht Julie" (Repose en paix) soit déployée dans les tribunes (photo).

Les supporters de l'Antwerp ont applaudi à la 23e minute du match, en référence à l'âge de la victime. Ils ont ensuite entonné "You'll never walk alone".