Belga

La violoniste belge Sylvia Huang accède à la finale du Concours Reine Elisabeth

L’unique Belge (photo, 2e de la gauche, rangée avant) qui participait cette année au Concours de violon réputé dans le monde entier a été retenue samedi soir parmi les douze finalistes, sur base des points décernés au cours des demi-finales par le prestigieux jury. Sylvia Huang (25 ans), originaire de la région de Charleroi, présentera lundi 20 mai son concert final au Bozar, accompagnée par l’Orchestre national de Belgique dans elle a été l’une des violonistes pendant plusieurs années avant de rejoindre l’Orchestre du Concertgebouw d’Amsterdam. Avant cela, elle aura passé une semaine à la Chapelle musicale Reine Elisabeth à Waterloo - comme tous les autres finalistes - pour préparer l’œuvre inédite imposée.

Le président du jury Gilles Ledure a annoncé les noms des douze finalistes peu avant minuit (vidéo ci-dessous), samedi soir à Flagey, en présence de la reine Mathilde. La Belge Sylvia Huang accède à la finale du prestigieux concours musical et sera en lice avec Stella Chen (USA), Timothy Chooi (Canada), Ioana Cristina Goicea (Roumanie), Luke Hsu (USA), Stephen Kim (USA), Shannon Lee (Canada), Seiji Okamoto (Japon), Júlia Pusker (Hongrie), Eva Rabchevska (Ukraine), Ji Won Song (Corée du Sud) et Yukiko Uno (Japon).

La violoniste belge originaire de Montigny-le-Tilleul était sans voix après l'annonce du jury, affirmant ne pas réaliser avoir été sélectionnée. Elle a assuré être "tellement heureuse" au risque de ne pas pouvoir en dormir samedi soir, a-t-elle ajouté en plaisantant. Sylvia Huang joue au pupitre des premiers violons dans le Royal Concertgebouw Orchestra d'Amsterdam.

La proclamation des finalistes a eu lieu à l'issue des interprétations des quatre derniers violonistes clôturant les séances des demi-finales organisées depuis le 6 mai pour départager 24 candidats. Les musiciens, âgés entre 18 et 30 ans, étaient accompagnés par l'Orchestre royal de Chambre de Wallonie pour leur interprétation d'un concerto de Mozart. Les douze participants qualifiés se produiront désormais au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles (Bozar) du 20 au 25 mai et interpréteront chacun un concerto au choix, ainsi que l'œuvre inédite du compositeur finlandais Kimmo Hakola.

Belga

Avant cela, les candidats vivront reclus, pendant une semaine chacun, à la Chapelle musicale Reine Elisabeth à Waterloo, afin de se consacrer à l'étude de l’œuvre imposée, sans aucune aide extérieure.

Pour leur prestation finale, les douze violonistes seront accompagnés par l'Orchestre national de Belgique, sous la direction d'Hugh Wolff. Le nom du premier lauréat et le classement des autres finalistes sera proclamé samedi 25 mai aux alentours de minuit. Le « vainqueur » recevra une somme d'argent et un violon "Huggins" (Stradivarius, 1708) en prêt pendant quatre ans.

Créé en 1937 par la reine Elisabeth et le violoniste belge Eugène Ysaÿe, le Concours musical international est dédié alternativement au violon, au piano, au chant et depuis 2017 aussi au violoncelle. La dernière édition consacrée au violon remonte à 2015.

Le vidéo n'est plus disponible. Pourquoi?