Le bourgmestre de Malines, Bart Somers, voudrait revenir à la politique régionale

Le bourgmestre libéral de Malines (province anversoise), Bart Somers, veut refaire de la politique à l'échelon régional, indiquait-il samedi après-midi à VRT NWS. Il est candidat à un poste de ministre au sein du futur gouvernement flamand. Son ambition : appliquer à l’ensemble de la Flandre le "modèle malinois" de résolution des problèmes de société. Somers souhaite pouvoir imprimer son cachet au niveau régional, estimant que cela ne se passe "pas trop bien pour l’instant". Bart Somers, qui avait été désigné "meilleur bourgmestre du monde" par un groupe de réflexion international il y a deux ans.

"J'aime être bourgmestre. Je le suis depuis 18 ans déjà. J'y ai longtemps réfléchi et, honnêtement, j'ai hésité. Mais j'ai pris pour moi-même une décision très claire. En ces temps, je ne peux pas rester sur le côté. Je dois prendre mes responsabilités. Je retourne à la politique nationale, dans cette arène. Je veux élaborer au sein du prochain gouvernement flamand une politique de vivre-ensemble qui apporte des solutions, qui nous fasse tous avancer", expliquait en substance Bart Somers dans un message vidéo posté sur Facebook, mais aussi au micro de VRT NWS.

Somers est tête de liste Open VLD en province anversoise pour la Région. Sa priorité tourne autour de la sécurité, avec "du respect dans l'espace public. Des règles du jeu claires que tout le monde doit respecter et que nous appliquons". Bart Somers veut aussi une société dans laquelle "nous vivons les uns avec les autres et non les uns à côté des autres".

Le libéral flamand souhaite également hisser les plus démunis vers la classe moyenne. Si Bart Somers devait redevenir ministre - il a été ministre-président flamand au début des années 2000 - dans le prochain gouvernement flamand, la ville de Malines se verrait dirigée par un autre bourgmestre, probablement issu de la famille libérale lui aussi. Somers estime qu’une femme pourrait lui succéder.

Est-il candidat au poste de ministre-président flamand ? "Il y a déjà deux autres candidats", rappelle Somers, faisant allusion à Bart De Wever (N-VA) et Hilde Crevits (CD&V). "Pour moi, il n’en va pas tellement d’un poste, mais d’une politique qui doit être élaborée. Je crois pouvoir le faire depuis le gouvernement régional. En tant que ministre, on peut réellement faire la différence".