De l’amiante libérée près d’une école à Maldegem

Le quartier qui entoure le complexe sportif de Kleit, près de Maldegem en Flandre orientale, a été placé "en quarantaine" après la découverte de particules d'amiante présentes sur le site. Un entrepreneur qui effectuait des réparations sur le toit du gymnase à proximité de l’école n'aurait pas effectué le retrait des plaques d'amiante selon les normes, a indiqué l'administration communale. L’école et une crèche ont été fermées.

Les travaux auraient déjà été en cours depuis deux semaines, au hall de sport de Kleit. Le toit du complexe est à présent recouvert d'une bâche pour éviter toute propagation supplémentaire de particules d’amiante.

Les habitants de la zone ont été invités à fermer de manière préventive leurs fenêtres et leurs portes, ainsi qu'à débrancher les systèmes de ventilation. Une entreprise spécialisée va venir nettoyer la zone, enlever les fibres d'amiante sur le toit de l'immeuble et dans les environs. Sur le site internet de la commune, une communication indique que les faits sont à incomber à l’entrepreneur.

Le complexe sportif De Berken et sa cafétéria, une école, la crèche Ukkie-Pukkie et les plaines de jeux ne seront plus accessibles jusqu'à nouvel ordre. Les autorités communales devaient se réunir ce vendredi matin pour discuter de la situation et décider des mesures à prendre.

Le bourgmestre de Maldegem, Bart Van Hulle (Open VLD), indiquait: “Nous prévoyons une solution au problème. Nous ne savons pas encore dans quelle mesure des particules d’amiante ont été libérées dans le quartier du complexe sportif".