Un quatrième loup a été repéré en Belgique

Un nouveau loup a été aperçu du côté de Neufchâteau (photo), dans la province de Luxembourg, indiquait ce vendredi sur Twitter l'organisation de protection de a nature WWF Belgique. L'information a été confirmée par le "Réseau Loup", un réseau d'experts mis en place par le gouvernement wallon en 2017. Il s'agit du quatrième loup observé sur le territoire depuis son retour en Belgique, après cent ans d'absence.

Le canidé a été observé à Ebly dans la commune de Léglise, en province de Luxembourg, dans la nuit du 30 avril au 1er mai. L'animal a pu être pris en photo. "Des tests ADN à partir de ses excréments ont permis d'identifier qu'il s'agissait du 'Haploptype W22' issu de la lignée italo-alpine alors que les autres loups observés jusqu'ici en Belgique provenaient tous de la lignée germano-polonaise", a indiqué la porte-parole de WWF Belgique, Jessica Nibelle.

"Il aurait parcouru plus de 800 km en provenance des Alpes avant d'arriver chez nous, ce qui laisse penser qu'il s'agit d'un jeune loup âgé d'un ou deux ans", a-t-elle souligné, expliquant que les jeunes loups ont tendance à quitter leurs parents pour partir, seuls, à la recherche d'un nouveau territoire. A ce stade, on ne sait pas s'il s'agit d'un mâle ou d'une femelle.

Le prédateur, qui se trouve à la tête de la chaine alimentaire, devrait rester "un certain temps" en Belgique, selon le WWF Belgique. "Il devrait en effet avoir ici assez de gibiers pour survivre." "C'est un bon signe pour la biodiversité", a commenté l'organisation qui œuvre pour la préservation des espèces sauvages les plus menacées. La nouvelle devrait par contre moins ravir les éleveurs de moutons et de chèvres de la région, inquiets pour leur cheptel.

WWF rappelle avoir mis en place, avec l'association de protection de la nature Natagora, un programme pour aider les agriculteurs à protéger leur bétail. Ce jeune loup vient en effet s'ajouter à la désormais célèbre louve Naya, arrivée en Belgique en janvier 2018 et qui s'est depuis durablement établie dans la forêt limbourgeoise. Elle a été rejointe en août 2018 par August.

Naya attend de petits louveteaux (photo). "Et il est très probable qu'elle ait déjà mis bas, car le couple n'a plus été vu depuis environ trois semaines". Un autre loup avait par ailleurs été aperçu dans les Hautes Fagnes en juin 2018.