Un nouveau patient souffrant de légionellose hospitalisé à Gand

Un vingtième patient touché par la légionellose dans la région d'Evergem (Flandre orientale) a été admis vendredi soir à l'hôpital Jan Palfijn à Gand.

"Nous confirmons qu'un nouveau patient a été admis à l'hôpital universitaire de Gand (UZ gent)", a indiqué l'agence flamande en charge de la Santé (Zorg en Gezondheid).

Son cas est stable son pronostic vital n’est pas engagé. Il s'agit du vingtième patient concerné dans la région d'Evergem.

Deux personnes sont décédées, respectivement lundi et mercredi, des suites de cette maladie. Deux patients se trouvent encore aux soins intensifs. Et six patients ont pu rentrer chez eux.

La source exacte des légionelles à l'origine de la vague de cas de légionellose dans la région d’Evergem n'a pas encore été localisée. Des prélèvements ont été effectués dans la région du port de Gand près de tours de refroidissement.

Mais les premiers résultats de l’analyse des échantillons ne seront connus que lundi.

La bactérie contamine normalement les personnes via l'inhalation de vapeur d'eau ou de micro-gouttelettes, mais de nombreux individus exposés ne développent pas pour autant de maladie.