Nicolas Maeterlinck

Un 24e patient hospitalisé pour légionellose

L’Agence flamande Soins et Santé signale qu’un 24e patient a été admis à l’hôpital, victime de la bactérie Legionella pneumophila. Il s’agit d’un homme qui est tombé malade vendredi. Son état de santé n’est pas critique, et il ne se trouve pas en soins intensifs. Quatre patients y séjournent par contre encore toujours, alors que deux patients ont perdu la vie la semaine dernière.

Le fait qu’une personne supplémentaire ait été admise à l’hôpital en Flandre orientale ne signifie pas que la source d’infection est encore présente. Il peut en effet s’écouler 19 jours entre une contamination et l’apparition des premiers symptômes de la maladie.

Les cinq entreprises de la zone du canal de Gand, où la légionellose a été diagnostiquée, ont entretemps procédé à une désinfection. Elles devront d’ailleurs continuer à désinfecter les prochaines semaines. L’Agence Soins et Santé estime donc que la source d’infection a maintenant été éradiquée.

L'Agence flamande Soins et Santé a examiné des échantillons provenant des tours de refroidissement de 17 entreprises. Dans deux d’entre elles, de hautes concentrations de légionellose, semblable aux souches prélevées chez les patients, ont été constatées. Il n’est cependant pas certain que l’infection provienne de ces entreprises. L’enquête se poursuit.

Les résultats sont attendus au plus tôt dans deux semaines. A l’heure actuelle, 13 des 24 patients séjournent encore à l’hôpital.