Copyright 2019 The Associated Press. All rights reserved.

Des “gilets jaunes” provoquent des incidents à Bruxelles : près de 350 interpellations administratives

Cette après-midi,  des "gilets jaunes" ont provoqué des incidents près de la gare du Nord à Bruxelles. Ce qui était censé être une manifestation non-violente a dégénéré. Un groupe de manifestants a détruit du mobilier urbain entre la Petite ceinture et la place De Brouckère et a bombardé le siège du PS de projectiles. Au total, près de 350 manifestants ont été arrêtés administrativement.

Les manifestants s’étaient rassemblés devant la gare du Nord. De là, ils voulaient se rendre en masse au Parlement européen pour protester contre ce qu'ils qualifient de "dictature européenne", mais cette manifestation n’était pas autorisée. "Aucune demande n'avait été faite pour organiser cette manifestation", a déclaré Ilse Van de keere, porte-parole de la zone de police de Bruxelles-Capitale.

Lorsque les “gilets jaunes” ont voulu débuter leur manifestation vers le Parlement européen, ils ont été encerclés par la police. Bientôt, l'atmosphère s'est tendue et il y a eu des bousculades entre manifestants et policiers. La police était présente en masse.

Des dizaines de policiers en tenue de combat ont tenté de contenir la foule avec des gaz lacrymogènes. La police était également équipée d'un canon à eau. Avant même le début de la manifestation, 21 personnes ont été arrêtées parce qu'elles étaient en possession d’armes prohibées.

Un petit groupe de manifestants, qui ne faisaient pas partie du premier groupe de “gilets jaunes” s'est rassemblé sur la petite Ceinture et s’est dirigé vers la place De Brouckère via la zone piétonne. En cours de route, du mobilier urbain a été détruit. La police a cheval poursuivi les manifestants.

Ce groupe a également lancé quelques projectiles sur la façade du siège du parti socialiste au Boulevard de l’Empereur. Une vingtaine de "gilets jaunes" ont été arrêtés après avoir pénétré dans un magasin près de la Grand-Place. La police a aussi arrêté plusieurs personnes à la gare du Nord.

Au total, près de 350 personnes ont été interpellées administrativement. La police a la situation sous contrôle. 

Chargement lecteur vidéo ...