Bruxelles : les écologistes gagnent du terrain, à l’encontre des socialistes et des démocrates-chrétiens

Les premiers résultats partiels pour Bruxelles indiquent qu’Ecolo et Groen gagnent de nombreuses voix dans la Région capitale. Du côté flamand, Groen est même devenu le plus grand parti. Les gains des écologistes se font au détriment des socialistes francophones et flamands (PS et SP.A) et des chrétiens-démocrates (CDH et CD&V). Le Vlaams Belang ne réussirait pas dans la capitale la grosse poussée qu’il effectue en Flandre.

Du côté des partis francophones, on assiste à une course au coude-à-coude entre le MR et Ecolo. Les libéraux perdent quelques points de pourcentage (pp), mais le parti socialiste – qui était le plus grand parti lors des élections de 2014 - essuie un plus gros échec. Le PS perdrait plus de 10 pp et deviendrait le 4e parti de la capitale.

C’est Ecolo qui enregistre la plus grande montée. Selon les premiers résultats partiels, le parti gagnerait plus de 11 pp et pourrait devenir un des plus grands partis, bien que la différence avec le MR soit encore restreinte.

Groen en tête des partis flamands

Du côté des partis flamands, Groen deviendrait la plus grande formation. Elle gagne pour l’instant près de 5 pp et passe devant Open VLD. Le parti libéral et sa figure de proue Guy Vanhengel perd plus de 6 pp.

Le plus gros perdant du côté flamand serait One Brussels - SP.A. La formation du ministre bruxellois de la Mobilité, Pascal Smet, perdrait près de 8 points de pourcentage, pour devenir le 4e parti.

Pas de vague de votes pour le Vlaams Belang

Certains sondages d’intentions de vote avaient prédit que le parti nationaliste N-VA deviendrait le plus grand parti flamand à Bruxelles. Ce ne semble pas être le cas. La N-VA perd légèrement et remporteraient environ 16% des voix.

Quant au Vlaams Belang - qui effectue une remontée en flèche en Flandre -, il avancerait légèrement dans la capitale, d’un point de pourcentage environ.

Un nouveau-venu étonnant : Agora

Si les résultats provisoires se confirmaient, un nouveau-venu inattendu ferait son entrée au Parlement bruxellois. Il s’agit du mouvement citoyen Agora, qui veut organiser une grande assemblée de citoyens. Des citoyens seraient choisis au hasard et obtiendraient le droit de participer aux décisions pour Agora.

Du côté flamand, ce parti remporterait plus de 8% et deviendrait ainsi le cinquième plus grand parti flamand dans la Région capitale.