Wallonie : Progression pour Ecolo et le PTB mais le PS et le MR se maintiennent

Les élections législatives de dimanche à la Chambre ont donné lieu à une forte progression écologistes, de 5 à 12% selon les circonscriptions, et à une poussée substantielle du PTB, le parti socialiste restant, en dépit de reculs parfois nets, le premier parti francophone, selon des résultats partiels dépouillés à environ deux tiers. Le président du PS Elio Di Rupo prendra l'initiative dès mercredi au parlement de Wallonie et de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

En recul également, le MR se maintiendrait à la deuxième position. Le CDH est également en baisse, DéFI maintenant sa position à ce stade du dépouillement. Le PP perdrait son unique siège.

Le PS recule mais reste 1er parti, devant le MR et Ecolo, sur base de près de deux tiers des bureaux dépouillés (871 sur 1.360)

Peu avant 22h00 dimanche soir, le MR est crédité de 23,01% des voix, en baisse de 3,68 points de pourcentage (pp) par rapport aux élections de 2014.
Annoncé grand perdant, le CDH, semble limiter la casse même s'il recule de 2,53 pp à 12,63% des voix.

Les humanistes abandonnent tout de même leur 3e place à Ecolo qui progresse de 6,39 pp à 15,01%.

Le PS perd également des plumes (-6,15 pp) mais reste premier parti wallon avec 24,75% des voix. Quant au PTB, il représente désormais 12,09% des voix, en hausse de 6,33 pp alors que ni Défi (3,93%), ni le Parti populaire (3,56%), ni les listes Destexhe (1,38%) ne franchissent la barre des 5%.