Bart De Wever entame mardi les négociations en vue de la formation d'une coalition en Flandre

Le président de la N-VA, Bart De Wever, entamera dès demain/mardi ses négociations en vue de la formation d’un gouvernement flamand. Il invite tous les présidents des partis flamands à le rencontrer. Le président de la PVDA, Peter Mertens, sera reçu en premier.

Bart De Wever invite tous les présidents des partis au Parlement flamand. Le plus petit parti flamand, le PVDA, sera reçu en premier lieu. Viendront ensuite, dans l’odre, le SP.A, Groen, l’Open VLD, le CD&V et le Vlaams Belang. Il terminera par son propre parti la N-VA, qui, dimanche, malgré sa défaite électorale, est resté le plus grand parti en Flandre.

Le président de la N-VA ne souhaite pas s’adresser aux médias durant ces entretiens, "pour s'assurer que ces entretiens se déroulent dans de bonnes conditions" a-t-il déclaré.

Après l'annonce des résultats dimanche soir, Bart De Wever a rapidement annoncé qu'il prendrait l'initiative de former un gouvernement flamand.

Le Vlaams Belang, le grand vainqueur des élections, est également invité. Après le bureau de son parti ce lundi après-midi, Bart De Wever a déclaré qu'il entamerait les négociations "avec un esprit ouvert". "Je ne veux exclure quoi que ce soit aujourd'hui" a-t-il ajouté.