Le président du Vlaams Belang après sa rencontre avec le roi : "Une conversation agréable et sereine"

Le président du Vlaams Belang, Tom Van Grieken, a été reçu par le roi ce mercredi matin dans le cadre de la formation du gouvernement fédéral. "C'était une consersation agréable et sereine" a déclaré Tom Van Grieke à sa sortie du palais.  Il estime que c'est "la chose la plus normale au monde" que le vainqueur des élections soit invité par le chef de l'Etat".

Le président du Vlaams Belang, Tom Van Grieken, a quitté le palais après une courte entrevue de plus de 20 minutes avec le roi. A sa sortie, il s'est montré très discret. "C'était une conversation agréable et sereine. J'ai répondu aux questions du roi, mais je ne vais pas en parler ici."

Dès son arrivée au palais, Van Grieken déclarait que cette invitation était "la chose la plus normale au monde", et il l'a répété à sa sortie. "Depuis 40 ans, il était anormal que nous n'ayons pas été invités".

Tom Van Grieken n'a rien voulu dire sur le contenu de sa courte conversation avec le roi Philippe. "C'était une conversation agréable et sereine. J'ai répondu aux questions que le roi m'a posées, mais je ne vais pas en parler ici. Je suis discret parce qu'on attend cela de moi. Il en va de même pour les présidents des autres partis." Le roi lui a fait une " impression normale ".

Tom Van Grieken a également répété que le roi avait "respecté" les électeurs du parti d'extrême droite en l'invitant. Si le roi l'invite à nouveau dans le cadre de la formation, Tom Van Grieken en reparlera. "Je suis un garçon poli. J'accepte toutes les invitations même celles de la VRT ou de VTM" a-t-il déclaré.

Dimanche, le Vlaams Belang a été le grand vainqueur des élections du côté flamand. C'était la première fois qu'un président du parti d'extrême-droite se rendait chez le roi dans le cadre de la formation du gouvernement fédéral.