Delfine Persoon se mesure à Katie Taylor à New York

La boxeuse flamande Delfine Persoon (34 ans, à dr.), la Sportive belge de l'année 2015, va disputer le 45e combat de sa carrière - sans conteste le "match de sa vie" - contre l’Irlandaise Katie Taylor (photo, à g.), championne olympique en 2012. Les deux jeunes femmes s’affronteront dans la nuit de samedi à dimanche (heure belge) au Madison Square Garden de New York, le temple mondial de la boxe, parfois mis à mal par la concurrence des grands hôtels de Las Vegas et leurs millions de dollars.

Katie Taylor remet en jeu ses trois titres mondiaux des légers (-61,235 kg), WBA, IBF et WBO. La Belge, originaire de Flandre occidentale, défend de son côté la ceinture WBC, et pourra passer les trois autres autour de la taille, en cas de victoire. Sa bourse atteint 200.000 dollars (178.882 euros).

On ne reviendra pas sur les multiples tracasseries qui n'ont même pas cessé après l'arrivée de Persoon sur le sol américain. Place maintenant aux poings, à la stratégie, la résistance physique et la force mentale, qui vont déterminer l'issue du combat. "Je suis plus grande qu'elle", a constaté avec plaisir Persoon à la pesée. "Cela ne veut pas dire que je vais la dominer, mais c'est quand même un avantage".

"Je sais qu'elle est plus vive", avait déclaré Persoon la semaine passée après une séance d'entraînement à Lichtervelde. "Mais on n'est pas aux Jeux Olympiques. Il y a dix rounds et si je parviens à tenir bon jusqu'à la fin du troisième, elle va forcément perdre de sa vivacité. Le vrai match pourra alors débuter, et il promet d'être très dur pour toutes les deux. Jusqu'au bout".

Delfine Persoon, qui travaille à la police fédérale, avait alors également évoqué l'après combat. "Le dernier ? Peut-être, mais pas forcément". "On évalue au fil des matches, et ce sera encore comme ça cette fois. Si je l'emporte, on rentre, et je prends une semaine de repos à la police. Dans le cas contraire il faudra encore rester un peu sur place pour analyser si la décision est correcte, et si le championnat s'est déroulé sans irrégularité".

La réunion au Madison Square Garden est construite autour du championnat des lourds entre le tenant anglais Anthony Joshua et l'Américain Andy Ruiz, qui remplace son compatriote Jarrell Miller, suspendu pour dopage. Le Britannique Callum Smith, 29 ans, invaincu en 25 combats, tous remportés, défendra lui son titre de super champion WBA des super-moyens (-76,203 kg).contre le Français Hassan N'Dam N'Jikam (35 ans, 37 victoires, 3 défaites).

BELGA