Le 1722 a reçu près de 1.600 appels pour des dégâts liés à la tempête

Les services de secours ont reçu samedi pas moins de 1.575 appels de citoyens au numéro 1722 pour signaler des dégâts liés à la tempête, a indiqué dimanche midi la porte-parole de la Direction générale de la Sécurité civile du SPF Intérieur, Ophélie Boffa.

C'est en province d'Anvers que l'on a dénombré le plus de problèmes signalés, avec 302 appels. Viennent ensuite les provinces de Limbourg (285 appels), de Flandre orientale (276 appels), du Brabant flamand (170 appels) et de Flandre occidentale (128 appels).

En Wallonie, c'est le central téléphonique du Hainaut (qui reçoit aussi les appels du Brabant wallon) qui a été le plus sollicité, avec 191 appels, suivi des provinces de Liège (92 appels), de Namur (66 appels) et de Luxembourg (10 appels). La région de Bruxelles-Capitale a, elle, comptabilisé 55 appels.

Via le 1722, activé de vendredi matin 11h15 à samedi soir 22h00, les citoyens étaient invités à signaler les dégâts liés à la tempête, comme les tuiles envolées, les panneaux emportés par le vent, les arbres tombés sur la chaussée, etc.

L'Institut royal météorologique (IRM) avait lancé une alerte jaune aux rafales de vent jeudi. Celle-ci a été maintenue jusque samedi soir. Le numéro 1722 a été mis en place afin de désengorger le 112 quand il n'y a pas d'alerte vitale, mais que l'intervention des pompiers est néanmoins requise.