Bruxelles prend des mesures pour interdire le stationnement sauvage des trottinettes électriques

Depuis quelques mois la trottinette électrique est devenue un véritable fléau à Bruxelles et des mesures vont être prises pour interdire le stationnement sauvage de ces engins. C’est De Morgen qui donne l’information et elle a été confirmée à la VRT. Certaines zones seront définies où les trottinettes électriques ne pourront plus être abandonnées sous peine de sanction à charge des sociétés de location.

Elles sillonnent les rues de la capitale depuis quelques mois mais de moyen de transport "écologique" elles sont rapidement devenues une source de nuisances. Notamment parce qu’elles peuvent être abandonnées partout sur les trottoirs ce qui gêne les piétons et les cyclistes. "Nous remarquons que les trottinettes sont souvent abandonnées n’importe où, bloquant ainsi la voie aux autres usagers. Il ne faudrait pas qu'ils soient les victimes du succès croissant de ces trottinettes", explique Inge Paemen de Bruxelles Mobilité.

Bruxelles veut mettre un terme à cette situation. Les communes bruxelloises ont dressé une liste d’endroits où les trottinettes ne pourront plus être abandonnées. Sur la base de ces listes, il y aura des zones interdites. "Nous discutons actuellement de ces zones avec les communes. Mais par exemple, la zone Unesco, c'est-à-dire la zone autour de la Grand-Place, la rue Neuve et le Parc Josaphat sont des zones où l'on sait déjà qu'il y aura une interdiction de stationnement".

Si les trottinettes sont abandonnées dans de telle zone interdite, les entreprises de location pourront se voir infliger une amende. "Nous sommes en train de créer un panneau d’interdiction de stationnement pour les trottinettes électriques. Il sera très difficile de poursuivre les utilisateurs. Nous pourrons éventuellement le faire via les sociétés de location qui pourront le cas échéant se retourner contre l’utilisateur", explique Inge Paemen. Les premières zones devraient être en place d'ici l'été.