Pour la première fois, il sera possible d’étudier la musique pop à la KU Leuven

Les étudiants en musicologie à l’Université catholique de Louvain (Brabant flamand) se verront proposer dès l’an prochain une nouvelle matière, à savoir la musique pop. C’est une première en Flandre, où la musicologie se concentre avant tout sur l’étude de la musique classique.

L’étude de la musique pop sera au programme des deuxième et troisième années de Musicologie à la KU Leuven, mais d’autres étudiants qui ne sont pas inscrits à la faculté des Lettres de l’université historique pourront également suivre ce cours en option.

"Il y a une partie académique, où sont enseignés les lignes et les styles historiques. Et puis il y a une partie plus analytique du cours, qui pose la question 'Comment la musique pop est-elle née ?'. Les étudiants écouteront des enregistrements et étudieront les techniques de studio", explique le professeur Jeroen D’hoe, qui enseignera la musique pop à la KU Leuven.

Retour au 20e siècle

Pour la Belgique, ce cours universitaire de musique pop est une première, et la KU Leuven en est fière. "Les étudiants réclamaient ce cours de longue date. Nous avons répondu à leur demande", précise le professeur D’hoe (50 ans), qui est aussi compositeur.

"Les premières racines de la musique pop remontent au blues et au jazz. Les mélodies qui ont été écrites pour le théâtre musical de Broadway appartiennent aussi à la musique pop. Nous nous trouvons alors dans la première moitié du 20e siècle. Les étudiants découvriront donc un contexte historique de longue haleine et verront ainsi comment la musique pop est née".

Divers artistes seront évoqués pendant le cours universitaire, comme par exemple les Beatles, Björk et Paul Simon. Mais aussi des artistes qui sont plus contemporains, "comme James Blake et Amy Winehouse par exemple. Donc toute une série d’artistes intéressants d’une autre époque. Nous allons approfondir et étudier quels éléments du passé ces artistes ont retravaillé dans leur propre musique", conclut Jeroen D’hoe.