Un tribunal sanctionnera les comportements inappropriés dans le sport

Dans le courant de l’année 2020, un tribunal spécial du sport sera créé en Flandre. Il pourra imposer des sanctions à des fédérations sportives, des entraineurs ou des membres d’un club sportif qui se sont rendus coupables d’un comportement inapproprié, indique le quotidien Het Nieuwsblad ce jeudi. Ces derniers temps, le nombre de dénonciations de comportements déplacés dans le domaine sportif a nettement augmenté. "C’est pourquoi il faut intervenir avec sévérité contre ces abus", estime la Fédération sportive flamande.

C’est d’ailleurs cette Fédération sportive - coupole des clubs et fédérations sportives en Flandre - qui prend l’initiative de mettre sur pied, au courant de l’an prochain, un tribunal spécial du sport pour traiter les cas de comportements déplacés. Il y a deux ans, le ministre régional du Sport, Philippe Muyters (N-VA), avait déjà encouragé la création d’un organe disciplinaire au sein de chaque fédération sportive, pour lutter contre un nombre apparemment croissant de comportements inappropriés.

"Mais il est difficile de créer un organe spécifique pour chaque fédération " indique la Fédération sportive flamande. "Tant dans le domaine du personnel que de l’expertise". C’est la raison pour laquelle un tribunal général sera mis en place. Il sera habilité à suspendre, exclure ou mettre à l’amende un entraineur ou un membre d’une association sportive, voire même toute une fédération.

"S’il s’agit de faits graves, la Fédération sportive flamande conseillera encore toujours de déposer plainte à la police", indique Lode Grossen. "Mais entretemps, une organisation doit pouvoir prendre les mesures nécessaires dans le respect de la juridiction".

Il n’est pas encore clair quand le tribunal verra le jour. Il est néanmoins prévu de l’installer sous le même toit que le Tribunal antidopage flamand.