Le président du SP.A John Crombez remet sa démission, qui n’est pas acceptée

Le président du parti socialiste flamand John Crombez (photo), a présenté lundi sa démission. C’est ce qu’a appris le quotidien De Tijd auprès de plusieurs sources concordantes. VRT NWS a reçu confirmation de cette information. Les instances du SP.A ont toutefois demandé unanimement à Crombez de rester en poste jusqu'à la nomination d'un nouveau président. Le parti devrait organiser des élections à l'automne.

Le parti socialiste flamand s’était déjà mis d’accord précédemment pour organiser à l’automne des élections pour sa présidence. Ce lundi, le président de parti John Crombez a remis son mandat entre les mains de la direction du SP.A, mais celle-ci lui a demandé de rester en poste jusqu’à l’automne.

Le bourgmestre de Vilvorde, Hans Bonte, et l'ancien président du parti, Bruno Tobback, ont émis ces derniers jours de vives critiques à l’encontre de John Crombez. Ils lui reprochent notamment d’avoir demandé, et obtenu, une dérogation à l’interdiction de cumul des mandats, ce qui lui permet de conserver temporairement son siège à la Chambre tout en étant président du SP.A.

Crombez a dès lors décidé de remettre son mandat en jeu, proposant que le bureau de parti y réfléchisse. Dans les rangs des socialistes flamands, il se murmure que les critiques émises visaient à faire renoncer John Crombez à un second mandat. On ne sait cependant pas encore si l'Ostendais se portera candidat à sa propre succession.