Sept personnes arrêtées dans l'enquête sur des incendies de véhicules à Anvers

Sept arrestations ont eu lieu à plusieurs endroits à Anvers mercredi matin. Les opérations s'inscrivaient dans le cadre de l'enquête sur trois incendies de voitures le 6 mars dernier, indique le parquet.

Les suspects sont six hommes adultes et un mineur d'âge.

Le 6 mars dernier, deux voitures étaient parties en fumée à l'aube, dans les Biekorfstraat et Rupelstraat au nord de la métropole. Quelques heures plus tard, un autre véhicule devait connaître le même sort rue Emiel Vanderveldenstraat à Hoboken. Un des véhicules incendiés avait été retrouvé devant une maison qui avait été la cible de tirs quelques temps auparavant et un ou plusieurs de ces véhicules auraient appartenu à des personnes impliquées dans des trafics de drogue ou à leurs proches.

Ce triple incendie n'avait été qu'un incident parmi d'autres liés aux stupéfiants dans le nord d'Anvers. Le 19 mars, après une explosion dans la Biekorfstraat, il avait été décidé de procéder à des contrôles d'identité systématiques et d'améliorer la surveillance par caméras ainsi que de déployer des patrouilles de police supplémentaires.

Le parquet a confirmé qu'un lien pouvait être établi entre ces trois incendies et le contexte violent des milieux de la drogue à Anvers.

Les perquisitions ont eu lieu à neuf endroits différents dans les districts d'Anvers, Berchem, Borgerhout et Deurne. Les adultes appréhendés ont entre 18 et 31 ans. Ils comparaîtront après audition devant le juge d'instruction. Le mineur devrait être présenté à un juge de la jeunesse.