Première mondiale : un robot place un implant auditif à Anvers

Un chirurgien des oreilles de l'Hôpital universitaire d'Anvers (UZA) a posé un implant cochléaire (dispositif médical électronique qui remplace les fonctions endommagées de l'oreille interne) sur trois patients à l'aide d'un robot. L'établissement hospitalier anversois indique qu’il s'agit d'une première mondiale. Cet appareil auditif spécial est destiné aux personnes qui sont sourdes.

Selon Vedat Topsakal, spécialisé dans les troubles de l'oreille, le robot a percé une entrée dans la cochlée (organe creux en forme d'escargot, situé au niveau de l'oreille interne). La machine n'était pas contrôlée par le chirurgien, mais effectuait les mouvements de manière autonome sur base d'un plan défini, à l'avance, par le chirurgien. C’est en cela qu’il s’agit d’une première mondiale.

"Le robot peut travailler avec plus de minutie que la main de l'homme", a déclaré le médecin. Grâce à cette nouvelle technique chirurgicale ultra précise, des personnes malentendantes pourront retrouver partiellement l'audition.

Les petits micros placés sur le crâne envoient les sons directement au creux de l’oreille.