Courtrai, première ville du pays à organiser un référendum en ligne: "Pour ou contre un dimanche mensuel sans voiture"

Courtrai (Flandre occidentale) va organiser en octobre prochain un référendum en ligne. Le thème sera l'introduction ou non d'un dimanche mensuel sans voiture. "C’est la meilleure façon d'évoluer vers la démocratie participative", a déclaré l'échevine Ruth Vandenberghe (Team Burgemeester van Vincent Van Quickenborne) au quotidien Het Laatse Nieuws.

Ce vendredi, une zone cyclable sera inaugurée dans le centre de Courtrai (74 rues cyclables). Ce sera aussi la plus grande zone cyclable du pays. Une rue cyclable est une rue où les cyclistes sont prioritaires. Mais Courtrai veut encore aller plus loin et introduire un dimanche par mois sans voiture. "L’interdiction ne prendra court qu’à 10h et s’arrêtera à 18h afin de permettre à ceux qui le veulent de se rendre à la boulangerie ou chez le boucher en voiture" explique l'échevine.

Mais comme le conseil communal ne veut pas imposer cette mesures aux Courtraisiens sans demander leur avis. Les habitants de la ville pourront se prononcer par un référendum en ligne. Le référendum aura lieu dans la semaine du 14 octobre. Toute personne âgée d'au moins 16 ans le 14 octobre 2019 et domiciliée à Courtrai ou dans son district pourra y participer. Ce sont au moins 50 000 Courtraisiens qui vont pouvoir se prononcer.

Nous sommes inspirés de ce qui se fait en Suisse.
Ruth Vandenberghe

"Nous fixons une limite d'âge à partir de 16 ans parce que les jeunes à partir de cet âge sont assez matures", ajoute Ruth Vandenberghe. "Nous sommes inspirés de ce qui se fait déjà en Suisse. Où les habitants ont leur mot à dire depuis longtemps en raison des nombreux référendums qui s'y tiennent. En tant que décideurs politiques nous ne devrions pas avoir peur de ça. Il faut donner aux citoyens un droit de parole direct. Le vote numérique est très rapide et facile. Nous ne pouvons pas nous permettre d'organiser un scrutin avec des isoloirs dans les bâtiments communaux avec des employés qui doivent être mobilisés en masse. Cela coûterait trop cher aux contribuables".

Les Courtraisiens recevront un code pour voter

Les organisateurs de ce référendum ont bénéficié des conseils du centre d'expertise en innovation sociale de la hogeschool Vives.
Début octobre, chaque habitant de Courtrai et des communes ayant droit de vote recevra une lettre avec un code unique. "Avec lequel il ou elle pourra se connecter à un site sécurisé et y voter de manière anonyme ", explique Ruth Vandenberghe. "De cette façon, nous garantissons le respect de la vie privée. Vous ne pourrez voter qu'une seule fois pour éviter toute manipulation. Les non Courtraisiens ne peuvent pas influencer le référendum numérique parce qu'ils ne recevront pas de code."

Le résultat de ce référendum en ligne ne sera pris en compte que si au moins 2.000 Courtraisiens y participent. Un débat citoyen sur le sujet sera organisé en septembre.

Un référendum en ligne n'est pas juridiquement contraignant

Le référendum en ligne lui-même se déroulera du lundi 14 octobre à 9 heures au dimanche 20 octobre à 18 heures. Le vote est possible sur un ordinateur, un smartphone ou une tablette. Si vous n'en possédez pas, vous pourrez voter dans les centres culturels, la bibliothèque ou à l’hôtel de ville.

Si vous n'y connaissez rien en informatique, vous pourrez obtenir de l'aide sur la façon de voter. Les résultats seront annoncés en direct dans la Budafabriek -le centre culturel- le 20 octobre après 18h00.

Les habitants pourront également obtenir les résultats du vote en direct sur le site internet de la ville.

Un référendum en ligne n'est pas juridiquement contraignant. Mais le conseil communal s’engage à suivre le résultat de toute façon. Désormais, Courtrai organisera chaque année un référendum en ligne. Le thème qui sera retenu en 2020 sera déterminé en consultation avec les comités de quartiers.