Le festival Vestiville annulé in extremis, les organisateurs interpellés

Le parquet du Limbourg a ouvert une information concernant le festival de musique hip-hop Vestiville, dont la toute première édition a été annulée en dernière minute vendredi par le bourgmestre de Lommel pour des raisons de sécurité. Bob Nijs suspecte une fraude via de fausses preuves de paiement. Les organisateurs ont été interpellés.

La tension était apparemment à son comble depuis plusieurs jours entre organisateurs et fournisseurs du tout nouveau festival limbourgeois. Certaines entreprises auraient reçu de fausses preuves de paiement, pour un total de plusieurs centaines de milliers d'euros. Les versements n'auraient été effectués qu'après des menaces de débrayage.

Le parquet ne veut actuellement confirmer aucun nom, mais selon les informations obtenues par la VRT il s’agirait de trois personnes qui ont été interpellées et qui se cachent derrière la société Vestival : un frère et une sœur d’origine cambodgienne venant des Pays-Bas et un partenaire d’affaires à Londres. Tous les trois se trouvaient en Belgique. Les deux Néerlandophones ont été interrogés dans la nuit. L’Anglophone devait recevoir l’assistance d’un interprète.

Leur festival à Lommel (Limbourg), où 35.000 personnes étaient attendues, a été suspendu in extremis vendredi, ce qui a entrainé un certain chaos et de violents mécontentements. Des festivaliers sont restés sur place pour camper la nuit de vendredi à samedi.

Les festivaliers peuvent exiger de se faire rembourser

D’après Jeroen Swijsen du parquet limbourgeois, les trois personnes sont soupçonnées d'escroquerie, blanchiment, faux en écriture et abus de confiance. L’enquête se poursuit.

Ce samedi le calme est revenu sur le terrain du festival, à Lommel. La plupart des festivaliers sont repartis. Le bourgmestre de Lommel et une équipe de communication étaient sur place pour donner des explications et proposer des bouteilles d’eau.

L’organisation de défense des consommateurs Test Achats conseille aux festivaliers lésés d’exiger un remboursement pour les tickets achetés. Ils peuvent envoyer leur requête aux organisateurs de Vestiville directement, ou à Test Achats. Les organisateurs avaient annoncé vendredi qu’ils rembourseraient. Le ticket pour une journée coûtait 78,85 euros et le ticket pour tout le week-end 202,60 euros.