Actions de zèle du bagagiste Swissport : peu de perturbations à Brussels Airport

Les actions de zèle du bagagiste Swissport ne causent que peu de perturbations à l'aéroport de Bruxelles National ce mardi matin. A 9 heures, seuls quelques vols ont été retardés.

Brussels Airlines, principal client de Swissport sur le tarmac bruxellois, tient ses équipes prêtes pour limiter l'impact du mouvement de grogne. "Mais nous ne pouvons pas nous occuper de tout", prévient une porte-parole.

Les syndicats de Swissport se plaignent du manque de personnel. Lundi soir, les négociations entamées avec la direction ont échoué. "Les travailleurs me disent qu'ils font à cinq ce qu'ils devraient faire à 10", explique Fouad Bougrine du syndicat libéral ACLVB. "Pendant deux heures, les manutentionnaires feront ce qu'ils doivent faire, mais rien de plus. Comme ils sont en sous-effectif, cela entraînera des retards."

Selon Fouad Bougrine "quelque 1500 personnes travaillent pour Swissport à l'aéroport de Bruxelles National". Le syndicaliste ne peut pas donner de chiffre exact, mais il parle de "dizaines de personnes" qui manquent dans divers services. Ce sont environ 400 employés qui sont passés à l'action ce mardi matin.

Les ouvriers ne participent pas aux actions. "Soyons clairs : nous ne voulons pas de personnel supplémentaire, nous voulons juste que ceux qui manquent soient remplacés," ajoute encore Fouad Bougrine.

Les représentants syndicaux s'inquiètent également de la situation financière de la filiale belge et veulent désormais passer par un médiateur, en espérant que celui-ci pourra se mettre à l'ouvrage dès ce mardi.