Ostende ne va plus devoir s’approvisionner en eau en Wallonie

La ville côtière va inaugurer d'ici quelques mois une station d’épuration de l’eau unique en Europe occidentale. L'installation est en effet capable de transformer l’eau saumâtre en eau potable. Actuellement l’eau potable qui arrive à Ostende provient de Dinant, en Wallonie, avec comme conséquence une facture très élevée.

Farys, l’intercommunale de production et distribution d’eau potable a construit une usine de dessalement à Ostende. L'objectif est de transformer les eaux saumâtres du canal Bruges-Ostende en eau potable. L'eau saumâtre est moins salée que l'eau de mer, mais encore trop salée pour être consommée.

"Nous la convertissons d'abord en "eau morte". On peut comparer cela à de l'eau distillée telle qu'on la met dans le fer à repasser ", explique Christophe Peeters, le président de Farys. "Puis elle subit un traitement pour être minéralisée et devenir potable.

Le dessalement est une technique qui est souvent utilisée, mais l’eau est rarement transformée en eau potable. "Ce processus est unique en Europe occidentale", souligne Christophe Peeters, qui ajoute que cela pourrait apporter une réponse au problème de sécheresse et au faible niveau des eaux souterraines. "C'est quelque chose auquel nous serons de plus en plus confrontés en raison du changement climatique".

La finition de l'installation est en cours. D'ici quelques mois, les eaux saumâtres du canal Bruges-Ostende seront pompées et transformées pour la première fois.