Les chiens peuvent-ils détecter une crise d’épilepsie? L’université de Gand va mener une étude

L'Université de Gand (UGent) va étudier comment les chiens peuvent avertir leur maître de la survenue d’une crise d'épilepsie. Certains chiens peuvent commencer à aboyer ou à lécher juste avant une crise. Mais personne ne sait exactement comment les animaux peuvent sentir que la crise va survenir. Les scientifiques sont à présent à la recherche de candidats qui seraient disposés à tenir un journal dans lequel ils notent le comportement de leur animal peu avant une crise.

Nous voulons vérifier si les chiens peuvent vraiment "sentir" les crises d'épilepsie et comment cela se produit ", explique Christel Moons, professeure de comportement et de bien-être animal à l'Université de Gand.

"Nous avons certaines indications selon lesquelles des chiens auraient eu un comportement particulier juste avant que leur maître ait une crise. Il s'agit d'excitation, de peur, le fait de lécher les mains ou les paumes...", explique Christel Moons. "Mais jusqu'à présent, il n'y a jamais eu d'étude scientifique systématique à ce sujet. C'est ce qu'on voudrait faire à présent."

"De nombreux patients affirment que leur chien ressent lorsqu’une crise va survenir. Le chien commence à se comporter bizarrement. Cela leur permet d'anticiper leur crise. Par exemple, ils peuvent s'asseoir, prendre certaines précautions comme déposer la casserole d'eau bouillante qu'ils tiennent en main, déposer un bébé qu'ils ont dans les bras... "explique encore Christel Moons. "Ce sont des témoignages très forts, mais nous ne savons pas s'ils correspondent à la réalité. Nous allons maintenant déterminer ce que font les chiens, quand et combien de temps à l'avance. Nous vérifierons également si la prédiction du chien est fiable et s'il y a un certain lien entre la crise et le comportement étrange du chien."

Christel Moons souligne que ce sont les maîtres eux-mêmes qui analysent le comportement de leur chien comme un avertissement. Les chiens eux-mêmes réagissent davantage à certaines choses qu'ils perçoivent (vue ou odeur).

La manière dont cela fonctionne exactement sera étudiée ultérieurement. "Tout d'abord, nous voulons collecter des données à l'aide d'une application pour smartphone. Les personnes qui participeront à nos recherches tiendront un journal pendant trois mois. Elles enregistreront leurs crises ainsi que le comportement de leur chien. Nous recevrons ces informations en direct via l'application et nous pourrons alors commencer à les analyser.

Les personnes qui pensent que leur chien peut détecter la survenue d’une crise d’épilepsie peuvent participer à cette étude en s’inscrivant via l’adresse mail suivante : epidogs@ugent.be